Notre histoire

Faites défiler cette page pour écouter la famille Bacardí décrire son histoire avec ses propres mots.

La chauve-souris

Doña Amalia Bacardí découvrit une colonie de chauve-souris frugivores dans la distillerie familiale; La chauve-souris ayant toujours été un symbole de chance, elle suggèra d’en faire leur emblème.

Aujourd’hui, elle est toujours présente sur la bouteille, encourageant la famille à surmonter toutes les épreuves.

La révolution

Fabricant de rhum le jour, luttant pour la liberté la nuit.  Emilio Bacardí Moreau a consacré sa vie à aider Cuba dans sa lutte pour l’indépendance contre l’Espagne.

Arrêté, exilé et 2 fois emprisonné pour ses convictions et son refus de soutenir l’autorité espagnole, il a été récompensé pour son patriotisme lorsqu’il est rentré d’exil en devenant le premier maire librement élu de Santiago de Cuba .

L'exil

En 1960, le régime révolutionnaire de Cuba saisit illégalement tous les biens cubains de la Société Bacardí sans aucune contrepartie et les chassa du pays. Les Bacardí perdirent alors leur entreprise et leur toit, mais comme l’histoire a pu le prouver, pas leur état d’esprit. Ils ont tout simplement recommencé ailleurs.